Ni

à paraître le 16 janvier 2020 chez PONTCERQ
6 décembre 2019, par Dominique

À Mmes et MM. les éventuels représentants. Consignes

Ni n’est pas un roman si M. Ni est un personnage, et très entouré.

Ni n’est pas un poème si M. Ni en propose beaucoup, poèmes en prose, poèmes traduits de l’anglais ou du grec.

Ni n’est pas un essai, car M. Ni ne tente rien.

Ni n’est pas rasoir, car M. Ni ferait peur à un clown.

Ni n’est pas tout, car M. Ni, qui, sans cesse, crie "Ni !", nie.

Un éventuel dos de Ni proposé par Paul Nurmes

Ceci est un livre avec un autre livre dedans. Vous ouvrez Ni, le livre de Dominique Meens, et vous trouvez Toupies de Ni, l’autre livre dedans, de Léon Constantin Brahms, qui doit être un proche. Ce livre dedans ouvert, vous tombez sur une basse-cour. Dans cette basse-cour il y a des poules traductrices, des dindons philosophes, et soi-disant des oies. Il y a même des canards-moines qui barbotent dans une mare. Les oreilles les plus fines y entendront le ???????- ???????? diriger cette sorte de printemps à la baguette. Un pouillot donc, mais aussi un Romain qui parle grec, un très-grand pic mexicain et beaucoup d’autres : il doit y avoir une volière dans cette basse-cour. Au centre trône Ni, le maître supposé des lieux, qui nie tout. Que veut dire Ni ? Vous le saurez, car c’est écrit, dès ces deux livres refermés à la fois. P.N.


article précédent : Ni, le cerf

article suivant : Ni

Article au hasard :

Image
La fille aux cheveux de Lin

Claude Debussy

assezvu © 2018 contact