Accueil > Nouvelles > Un bout du truc en cours et une image du précédent

Un bout du truc en cours et une image du précédent

une remarque de Gorgé et une photographie de Fontaine
23 juillet 2014, par Dominique

5 Thermidor 222

S’il y a du signifiant dans la nature ? Des tas ! Pour le dire, des parlêtres. Pour dire le signifiant dans la nature, parmi les parlêtres ceux qui ne furent pas des z’oms, ceux qui ne le sont pas encore, qui ne sont pas z’omifiés totalement et refusent de l’être d’avoir refusé l’être tout court, bien assez encombré de lettres qu’ils sont.

Que l’un de ceux-là qui écrivent sans qu’on sache s’il gèle dans le coin des z’oms ou s’échauffe n’importe où ailleurs vous mignonne un « le vent m’a soufflé des mots » comme ils se recropillent tertous depuis mes robes [vieux comme, disait ma mère], il se certifie lui-même mirliton. Ce « mirliton » m’a été dicté par Francis Gorgé.

Dire qu’il y a du signifiant dans la nature, si l’on est sérieux, ne se peut. Qu’il y a du signifiant dans la nature se mi-dit, car c’est la vérité. Le mirliton médit aisément de la vérité : ça lui vient tout naturellement, naturellement. Tout l’on d’l’om en tire la joie qu’il peut s’payer. Quant à mi-dire, c’est l’autre paire de manches, la mince affaire, l’infra-mince même.



article précédent : Charles Olson, Nguyen Trai.

article suivant : La Hasse au Brègue - 1